30 Apr
30Apr

Je suis sensible. Je suis très sensible. Je suis trop sensible. 

Une image de moi-même que l’on m’a souvent renvoyée en pleine face comme une tare, un problème à résoudre.

 Aujourd’hui, je prends le temps de faire le point sur mes 4 dernières années de vie. Pas n’importe lesquelles. Celles où je suis devenue maman. Maman de ma tendre et sensible Emma.
Mon Emma sensible, très sensible, trop sensible ? 

Une grossesse accentuant ma sensibilité et mes pouvoirs magiques. 

Un début de vie de maman d’une merveille me renvoyant chaque jour un peu plus de son émotivité dans la face.
Je vous assure qu’il n’y a pas de plus beau et puissant miroir que notre enfant. 

Devenir mère, c’est devenir la maman d’un petit être mais aussi mère de soi-même. C’est en apprendre un peu plus chaque jour sur cet être lumineux mais aussi sur notre façon d’être. On appelle cela, LA MATRESCENCE. 

Merci Emma de transformer cette sensibilité partagée en cadeau, en un super pouvoir pour sauver le monde, en un don que je n’échangerais aujourd’hui pour rien au monde.

Je suis sensible. Je suis très sensible. Je suis trop sensible. 

Je t’aime.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.